1er mai, Fête du Parquet

Publié le par fabien

Aujourd'hui, c'était le 1er mai, et c'était aussi l'anniversaire de Carole. Comme je faisais le pont, j'avais pensé l'emmener à Venise pour un week-end romantique, mais finalement, je lui ai proposé de passer tout un week-end avec moi à poser du parquet ; et elle a préféré.

Donc comme prévu nous avons collé le parquet dans notre chambre (nous sommes toujours dans la chambre d'amis, mais bon, comme on n'a pas d'amis, c'est pas gênant).

Dans notre maison précédente, nous avions déjà posé du parquet, mais flottant. Là, nous avons été obligés de passer au parquet collé car le parquet flottant n'est pas compatible avec les planchers chauffants. Comme nous sommes dans les Landes, nous avons choisi... un bois exotique, le Kempass (oui, mais fourni par une entreprise landaise, merci Cyril). Nous l'avons pris brut, car le bois verni était trop brillant à notre goût. L'inconvénient, c'est qu'une fois posé, il faudra le poncer et l'huiler (çà, ce sera à la place de notre week-end en amoureux à Rome).

On pensais que le parquet collé était aussi simple et rapide à poser que le flottant, grave erreur. En fait, le principe est très semblable (des lames rainurées bouvetés à assembler les unes dans les autres) sauf que vous avez de la colle partout, et que si vous ne l'enlevez pas dans les 10 secondes, ça polymérise et vous pouvez vous gratter (au sens propre) pour l'enlever, y compris sur les mains.

Après un essai piteux samedi matin, où j'ai posé 1,12 m² en 3 heures et où j'ai failli tout balancer, on a recommencé dimanche (samedi après-midi, Mathilde fêtait ses 11 ans avec ses copines à la maison, j'allais quand même pas les faire bosser !!!), cette fois à 2,et même si c'était pas miraculeux, c'était propre et ça avançait un peu plus vite.

 

çà, c'est notre travail du dimanche, c'était pas très rapide, mais on était content du résultat (oui d'accord on se contente de peu...)

Mais là où on a paniqué, c'est quand lundi matin, on a mis 2 heures à faire cette bande de 1 m ; là, on s'est dit qu'il nous faudrait les ponts du 8 mai et de l'Ascension, pour y arriver, et même que le/la nouveau/nouvelle président/présidente nous donne un coup de main en nous rendant le lundi de Pentecôte. Heureusement, lundi après-midi on a mis un coup de boost, et on en était là.

Finalement, on a teminé mardi soir (les enfants avaient compèt d'athlètisme le matin), et on est vachement content de pas être allés à Venise.

Reste plus qu'à poser les plinthes et huiler le parquet, la rigolade quoi !!!

Plus de photos dans l'album "intérieur"

Publié dans construcmaison

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

An Ti Koad 03/05/2007 21:29

Bon et bien je constate que tu as toujours autand d'humour.
Juste quelques mots pour vous dire que j'ai me beaucoup la salle de bain.
Bon courage et à plus.
gaël